TEST DUOTONE la Pro Whip CSC 5’1 2020 vs Stallion vs HB Anti

DUOTONE Pro Whip csc 2020

Quand on achète du matos de kite, on fait quoi ? on le teste, on regarde ce qui marche sur les spots, et on essaye de comprendre l’évolution de la tendance des shapes, et de la manière de naviguer. Si si, c’est très intéressant à comprendre !!.

Ainsi , on est passé de planches twin tip étroites avec des grosses voiles dans les années 2004 (j’avais 14m X4 Naish et une planche en 38 cm de large) , puis j’ai eu une 9m Dice comme seule aile en 2015 avec une Jaime en 41 cm. Le matériel s’est adapté à la pratique, on toile moins fort car il y a eu un glissement de mode vers le « newschool », on se déhooke plus, et on compense la perte de puissance de l’aile par une volonté de départ plus rapide au planning avec une planche plus large. Attention, il faut conserver son jugement, même dans les phénomènes de mode. Ainsi je comprends ceux qui trouvent trop encombrantes les planches larges et qui aiment être « toilés », il faut respecter ça et savoir conseiller tout le monde en fonction de ses aspirations.

Pour le surf Strapless, ça a été pareil, la mode du freestyle en Strapless lancée par le célèbre capverdien Mitu Monteiro,

je vous offre ce petit cadeau pour découvrir Mitu, un chouette bonhomme, et l’ile de Sal.

on a vu les surfs se transformer en noseless, avec l’idée d’offrir un nez avant plus plat pour offrir une surface de contact avec le vent pour faciliter cette nouvelle mode aérienne en strapless !

Hervé Bourré a été un précurseur, et ses vidéos entre poésie et gros niveau aérien ont donné envie de s’y mettre.

THERE IS NO OTHER WAY from HB Surf on Vimeo.

On peut dire sans se tromper, qu’en 2016, la HB Anti de Hervé était la référence dans le genre. Un strapless noseless dédié au freestyle. Une jolie finition avec un placage bambou contribuant à l’atout de cette planche: sa solidité, la seule qui ne se brise pas. J’ai donc acheté une Anti en 5’4 pour pouvoir sortir dans le vent plus faible qu’en twin tip.

Prix:environ 700 euros neuf – http://www.hb-surfkite.com/anti-54/ Poids annoncé: 2.8 kilos – 24.9 litres

Ses +: Hyper jolie en déco bois dans mon salon, un pad complet évitant de waxer, qualité de fabrication, un parfait compromis entre légèreté et solidité.

Ses -: Pourrait gagner en virements, en effet lors de tacks, il faut bien écarter les pieds vers l’arrière et l’aileron pour faire chasser la planche lors de l’oloffée, car elle a tendance à revenir rapidement dans sa trajectoire d’origine. Il faudra je pense diminuer la taille des ailerons et tenter un aileron central fibre ou carbone qui fasse moins « ressort ».

Puis en 2018 un autre ancien du kite, Ben Wilson a sorti lui aussi un modèle qui a mis tout le monde d’accord: la Stallion TDZ

aux couleurs fluo et très repérables, les stallions ont commencé à gagner les spots par les spécialistes du « surf kite ». On disait tous que le prix était abusé, mais on craquait le porte-feuille dès qu’on l’avait essayée! La Stallion a poussé la démarche de la légéreté et de la maniabilité. Avec elle les virages ducktack et les sauts devenaient plus aisés, et tant elle tourne sur elle même rapidement. Un grand merci à mon pote Sylvain qui m’a prêté pendant quasi une semaine sa Stallion lors de mon trip en Martinique cet hivers. Un petit coup de pouce pour son école de kite: kite to Breizh

Prix: Environ 1100 euros avec les ailerons sans le pad. A noter la Stallion V2 en ce moment sur le site à 650 euros avec les ailerons sans le pad. Poids:  2,9kg volume: 20 L

https://bwsurf.eu/store/deals/stallion-v2/

Ses +: un must d’efficacité ! une rapidité sur l’eau, une accélération progressive et contrôlable, une bonne plage basse grâce à sa largeur. Légère, elle s’attrape facilement en main lors des sauts.

Ses -: la qualité de construction/ Le prix. On a vu de plus en plus de Stallions dans les ateliers de réparation. En cause: une stratification qui ne fait pas le tour des rails, ce qui donne des délaminations,des boitiers d’ailerons collés, sans renforts, un pont fragile. Des défauts à mettre au conditionnel puisque le prix a baissé, et la construction aurait progressé vers un peu plus de solidité.

La Pro Whip CSC 2020

D’abord ça veut dire quoi Pro Whip CSC ? Çà veut dire « COMPACT SHAPE CONCEPT »

La pratique du strapless évolue encore, les shapes deviennent plus petits car on cherche à grabber la planche voire carrément la tenir dans les mains en mode no foot. Les tricks avec la planche d’une main et le kiteloop en fin de figure pour éviter de couler deviennent légion. Elle doit être légère, pas trop encombrante, mais sans sacrifier sa prise de vitesse. Dans cette évolution, la DUOTONE Pro Whip avec ses qualité de vitesse et de glisse sur l’eau vous permet de diminuer la taille de la planche. Je suis passé à 5’1, ce qui est dans les prescriptions de Duotone pour mon poids de 74 kilos.

ASPECT:

Je déballe le colis comme un gamin pour son noël. Elle est emballée dans un accordéon alvéolé qui protège la planche des enfoncements, je vous conseille de garder précieusement cet emballage pour vos trips. La déco et les couleurs sont superbes. Il n’y a pas que la déco qui change cette année, la planche a été complètement revue par Sky Solbach (tiens, encore un ancien du kite 😉 A noter que le pad avant n’est pas vendu avec la planche, il faut ajouter le « Traction pad team front », noir et bleu,il se marie très bien avec la planche. Prix: 79,80 euros. . Ici on voit la pose des languettes auto collantes avant d’aller rider.

SHAPE:

Un mix entre un noseless et un surf, la Pro Whip est d’une polyvalence incroyable, je crois bien que c’est son atout principal: à l’aise dans le freestyle comme dans les vagues moyennes… Je ne me suis jamais senti aussi à l’aise en freestyle qu’avec cette planche, qui m’a suivie pourtant dans des vagues moyennes de 1M80 à Ponta Pretta jusque dans les grosses séries de 4 m à Coral Jules, Nicolas Vienne arnaché d’une planche gun Kazuma shapée à Maui avec des straps n’en revenait pas ! Mais on l’a fait, mon poteau ! 😉

Une carène en double concave, juste incroyable: ça forme un V qui démarre du bottom pour s’effacer progressivement juste avant le nose.

La présentation de la pro whip ici en image: https://www.youtube.com/watch?v=4Repl6g5pBA&feature=youtu.be

L’interêt du Chanelling Control expliqué ici par Sky Solbach et Airton Cozzolino.

Des rails creusés sous la carène facilitant la prise de la planche en l’air. Un pad arrière convexe pour bien sentir son appui sous la voute plantaire.

SUR L’EAU: On apprécie la prise de vitesse de la planche, mais aussi son contrôle pour prendre de la carre dans les conditions musclées. Sa vivacité: elle tourne sur elle même, les tacks sont d’une facilité incroyable, car la planche remonte à l’oloffée hyper facilement. La prise de pop est ce que j’ai connu de plus facile. En l’air, on parvient à l’incliner, et le vent vient la plaquer très vite grâce à sa légèreté. Légère, la main trouve une prise idéale pour la saisir en l’air avec le concave du rail. Bref, on a qu’une envie, c’est de s’envoler avec !

COMPARATIF: Aussi légère qu’une Stallion, mais plus solide, plus joueuse avec une meilleure accroche. La Pro Whip réussit l’exploit dêtre juste au dessus partout.

Equipée d’un pont en liège, la protégeant des enfoncements, la Pro Whip ambitionne d’être costaud comme la HB. Mes retours? Pour l’instant avec un trip intensif au cap vert de 10 jours, je n’ai aucun enfoncement. Sa stratification renforcée semble être de taille car après été pris en mauvaise posture à Ponta Pretta, la planche était coincée dans le reef, tandis que le vent off me tirait de l’autre côté, le bottom de la planche s’est un peu abimé près de l’insert du leash, mais une blessure superficielle,le pain de mousse n’a pas été attaqué, et la planche est toujours étanche.

Prix: 1049 euros – poids: 2.88 kilos Volume: 21.1 l https://www.duotonesports.com/kiteboarding/boards/surfboards/pro-whip/

Ses +: Superbe. Polyvalence vagues et freestyle. Légèreté. Rapidité. Sauts. Grip. Vivacité, facilité dans les manoeuvres Tack/ducktack

Ses -: son prix . C’est un modèle qui va s’arracher d’occasion…

Il existe d’autres modèles de surf qui fonctionnent très bien aujourd’hui, et de nombreuses marques ont progressé dans le shape et le poids de leurs planches. L’idée était ici une approche comparative avec les références iconiques qui ont fait évoluer cette pratique somme toute récente qu’est le « surfkite ». (Notre présentation vidéo de la Pro Whip CSC: cliquer ici )